Carmen

Un chorégraphe contemporain monte et répète un ballet en version flamenco du célèbre opéra de Carmen.

Carmen-Carlos-Saura

Bel exercice de mise en scène dépouillée en huis clos où le spectateur suit l’histoire universelle de la farouche Carmen en passant des répétitions des ballets à la réalité des danseurs de flamenco et du chorégraphe amoureux, comme il se doit, de sa Carmen.

Drame musical
Réalisateur : Carlos SAURA.
Scénario/Chorégraphie : Carlos SAURA et Antonio GADèS d’après la nouvelle de Prosper MéRIMée et l’opéra de BIZET.
Acteurs : Antonio GADèS, Laura DEL SOL, Paco DE LUCIA.
Musique : Paco DE LUCIA.

DVD Zone 2

Images

Le piqué de la pellicule a ce petit rosé délicat et désuet des années 80 sans pour autant altérer des couleurs et des contrastes très soutenus. Tout irait bien si ce transfert film-DVD n’était pas réservé aux seules TV 16/9 !

Son

Les coups de talons et de castagnettes révèlent une piste centrale mono à l’amplitude surprenante. Les aigus de la piste VF saturent là où la VO espagnole, elle, résiste bien.

Bonus

Documentaire Histoire d’un film de 42′ en VF sous-titrée (le français courageux des intervenants espagnols oblige parfois à tendre l’oreille !) mêlant extraits du film et interviews récentes du metteur en scène, du chorégraphe et de l’interprète féminine ; bande-annonce en VF (et non en VO comme l’indique la jaquette) ; filmographies ; courte galerie de photos en n&b ; 10 bandes-annonces en VF et VOST de la très slim et élégante collection de DVD.

Format film : 1.85.
Format DVD : 16/9.
Versions sonores : VF et VO espagnole en mono.
Sous-titres : Français.
Prix de la meilleure contribution artistique au Festival de Cannes 1983.
Espagne – 1983 – Couleurs – 97’ – StudioCanal/Universal Music – DVD-9.

François Bliss de la Boissière

(Publié en 2003 dans le mensuel Les Années Laser)

 


Message aux lecteurs. Vous avez apprécié cet article, il vous a distrait un moment ou aidé dans vos recherches ? Merci de contribuer en € ou centimes de temps en temps : Paypal mais aussi en CB/Visa avec ce même bouton jaune sécurisé


Comme dans la rue, pas de minimum requis. Ça fera plaisir, et si la révolution des microtransactions se confirme, l’auteur pourra peut-être continuer son travail d’information critique sans intermédiaire. Pour en savoir plus, n
‘hésitez pas à lire ma Note d’intention.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *