Les Eaux troubles

Le retour d’une femme dans son village de pêcheur après une longue absence provoque un enchaînement de tensions passionnelles qui, à terme, lève le voile sur la mort mystérieuse de son frère.

les eaux troubles

Tourné dans la baie du Mont St Michel en 1948, ce drame rural où Jean Vilar fait une de ses rares apparitions cinématographiques a sans doute valeur historique, mais au-delà d’une éventuelle cinéphilie exacerbée et d’une passion aveugle pour Ginette Leclerc, on peut rester circonspect devant une syntaxe cinématographique aussi prétentieuse (jolis plans expressionnistes inutiles) que maladroite (fautes de raccords, mouvements de caméras hasardeux, etc.).

Drame
Réalisateur : Henri CALEF.
Scénario : Pierre APESTEGUY d’après la nouvelle de Roger VERCEL : Lames Sourdes.
Acteurs : Ginette LECLERC, Édouard DELMONT, Marcel MOULOUDJI.
Musique : Jean MARION.

DVD Zone 2

Images

Des contrastes magnifiques à peine pollués par un festival de rayures, taches et autres sauts de pellicules.

Son

Les violons excessifs écorchent les tympans au point d’étouffer des dialogues déjà bien rares.

Bonus

Interview récente du réalisateur ; filmographie et biographie de Ginette Leclerc en français et en anglais ; chapitres animés ; présentation des autres DVD de la collection.

Format film : 1.33.
Format DVD : 4/3.
Version sonore : VF mono.
Sous-titres : Anglais.
France – 1948 – Noir & blanc – 81’ – Les Documents cinématographiques – DVD-5.

François Bliss de la Boissière

(Publié en 2003 dans le mensuel Les Années Laser)

 


Message aux lecteurs. Vous avez apprécié cet article, il vous a distrait un moment ou aidé dans vos recherches ? Merci de contribuer en € ou centimes de temps en temps : Paypal mais aussi en CB/Visa avec ce même bouton jaune sécurisé


Comme dans la rue, pas de minimum requis. Ça fera plaisir, et si la révolution des microtransactions se confirme, l’auteur pourra peut-être continuer son travail d’information critique sans intermédiaire. Pour en savoir plus, n
‘hésitez pas à lire ma Note d’intention.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *