DOSSIER 2/5 : Jouer, mode d’emploi célibataire 2003

Pour vous le jeu vidéo c’est… une envie encore insatisfaite.
Vous voulez… vous immerger dans un univers virtuel.

Ce qu’il faut savoir pour jouer en célibataire

Indépendant, lycéen aux parents tolérants, étudiant autonome, salarié célibataire, vous aimez voir un film tout seul, au cinéma comme en DVD. Une habitude de fils unique sans doute. L’expérience ne tolère aucune distraction. Romans, bande-dessinées, vous êtes capables de lire des heures assis sur votre canapé ou à la lueur de votre lampe de chevet. Malgré votre chaîne Hi-fi de qualité, c’est au casque que vous dégustez le mieux un CD audio, quitte à ne plus entendre la sonnerie du téléphone ou de la porte d’entrée. Branché, vous surfez aussi des nuits entières sur Internet. Malgré toutes vos activités vous n’avez jamais fait le petit pas qui vous sépare encore du territoire mystérieux du jeu vidéo. Vous ne cherchez pas à vous couper du monde mais vous êtes prêt à essayer, ne serait-ce que pour ne pas mourir idiot. Mais pour ne pas se dégoûter soi-même, il faut commencer en douceur. Tâtonner est légitime, la variété des jeux vidéo l’autorise. Vous devez découvrir vos goûts, votre aptitude à manier une manette de jeu vidéo, votre envie ou non de faire marcher votre cerveau, de jouer avec des chiffres ou des concepts, de contrôler des objets virtuels ou de gérer des menus…

Pour tester en douceur ses capacités à la manette…

  • Jak and Daxter (PlayStation 2)
    Sorti en 2001, ce jeu d’action bon enfant est d’une prise en main simple, directe et devrait vous permettre de vous familiariser avec le contrôle d’un personnage à l’écran tout en commençant à vous repérer sans pressions dans un monde lumineux en 3D.
  • Super Monkey Ball (GameCube)
    Idéal pour éduquer votre pouce au contrôle du « stick » d’une manette de jeu vidéo. Prenez votre temps pour diriger des boules rigolotes en équilibre sur des circuits. Testera non pas votre capacité à réussir mais à persévérer : une des aptitudes nécessaires à la pratique des jeux vidéo.

Pour goûter un peu d’ultra-violence

  • Metroid Prime (GameCube)
    Un jeu de tir certes mais pas sanglant, avec un vrai univers SF scénarisé, et surtout, avec un système de visée automatique et un apprentissage progressif qui vous permettront d’avancer à votre rythme.
  • Gran Theft Auto III : Vice City (PS2, Xbox, PC)
    Prise en main directe et environnement urbain familier vous feront goûter assez vite à la liberté de mouvement que peut offrir le jeu vidéo, tout en expérimentant le vertige d’une vie sans scrupules et sans moralité. A prendre au 2e degré ou comme une catharsis.

Pour utiliser son cerveau plutôt que ses doigts…

  • Sim City 4 (PC)
    Tous les jeux « Sim » vous mettent dans la peau d’une sorte de dieu devant veiller à la croissance d’un milieu donné. Ici, à coup de menus chiffrés et de décisions, vous serez responsable de l’expansion de toute une ville. Si une seule cité idéale vous paraît trop étroite, essayez donc à l’échelle du monde avec Civilization III.
  • Rise of Nations (PC)
    Imaginez les batailles de petits soldats de votre enfance, multipliez par mille les possibilités et vous voilà petit Napoléon à la conquête du monde. Vos choix et décisions se font à l’aide de menu ou de sélections directes à la souris sur le terrain de vos exploits.

Pour s’immerger et oublier la montre…

  • Shenmue II (Xbox)
    Moitié touriste qui prend des photos, moitié aventurier, préparez vous à embarquer pour une longue aventure en Asie. L’action physique est courte et étudiée, les dialogues fascinants et la représentation réaliste étonnante. Plus complexe mais aussi plus concentré et si vous avez un jour été tenté par les jeux de rôles sur plateaux, NeverWinter Nights sur PC est une des meilleures conversions en jeu vidéo.
  • Phantasy Star Online Episode I & II (Xbox)
    L’aventure commence chez vous et se continue en ligne avec des partenaires d’un jour. Les combats sont un peu physiques mais faciles et le but est surtout de franchir du terrain en compagnie d’un groupe d’aventuriers. (prévoir un abonnement au service Xbox-Live de Microsoft). Si les coups d’épées faciles mais vifs et fréquents ne vous gênent pas, vous pouvez aussi rejoindre l’énorme communauté des joueurs de Diablo II sur PC.
DOSSIER : Jouer, mode d’emploi 2003…
  1. Ce qu’il faut savoir pour commencer
  2. Ce qu’il faut savoir pour jouer en célibataire
  3. Ce qu’il faut savoir pour jouer et vivre en couple
  4. Ce qu’il faut savoir pour jouer en famille
  5. Ce qu’il faut savoir pour jouer en groupe
Dossier réalisé avec légèreté par François Bliss de la Boissière

(Publié dans VSD Hors série Jeux vidéo n°2 en novembre 2003)

VSD HS Dossier jouer 2003
VSD HS 2 Dossier jouer 2003

Message aux lecteurs. Vous avez apprécié cet article, il vous a distrait un moment ou aidé dans vos recherches ? Merci de contribuer en € ou centimes de temps en temps : Paypal mais aussi en CB/Visa avec ce même bouton jaune sécurisé


Comme dans la rue, pas de minimum requis. Ça fera plaisir, et si la révolution des microtransactions se confirme, l’auteur pourra peut-être continuer son travail d’information critique sans intermédiaire. Pour en savoir plus, n
‘hésitez pas à lire ma Note d’intention.

2 réflexions sur « DOSSIER 2/5 : Jouer, mode d’emploi célibataire 2003 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *